Je suis personne » C'est notre histoire à nous, nos pensées, notre vie.

Masthead header

À toi, petite grenouille

À toi que je porte comme un trésor précieux, mais qui ne sera jamais mien. Toi qui es un miracle en soi. Toi qui as élu domicile en moi, mais avec qui je n’ai pas signé de contrat à vie comme avec mes propres enfants. Toi qui occupes une place bien spéciale dans mon cœur et qui y resteras pour toujours.

Il y a longtemps que j’ai envie de t’écrire, mais mon crayon ne trouvait pas le chemin vers les mots justes, qui s’emmêlaient toujours sur le bout de mes doigts et de ma langue. Et pourtant, aujourd’hui, le ventre plein de ta petite et déjà si grande vie, je souris et je pense à toi. Comment faire autrement, avec toute cette énergie que tu as et que tu me transmets à travers tes acrobaties? Sache que tu as été ardemment désirée, souhaitée, et que ton existence est née du fruit de tant d’efforts conjugués.

Tu es entrée dans mon existence en pensées il y a de ça déjà plusieurs années, quand la douleur et l’incompréhension m’ont happée en apprenant que ta maman ne pourrait jamais te porter. Tu n’as jamais vraiment quitté le monde parfois farfelu de mes idées, même quand ma petite famille s’élargissait d’année en année. En effet, même si j’ai savouré le privilège de chacune de mes grossesses, il n’en demeure pas moins qu’un profond sentiment d’injustice et d’impuissance m’habitait, quand je repensais au deuil que certaines femmes étaient forcées de faire. Le temps a passé. Les pensées et les idées sont devenues peu à peu un projet grandiose, puis un espoir singulier. Et te voilà à présent réelle et réalité.

Tu me ramènes là où je ne croyais jamais plus retourner, me fais revivre des sensations que j’avais déjà oubliées. Tu t’appropries mon corps, autrefois habité, et tu y dessines de nouvelles courbes, de nouvelles lignes. Tu remplies mes journées (et mes nuits, et ma vessie !!!) de tes vigoureux coups de pied. Et tu me suivras encore pas à pas pour quelques semaines bien comptées.

Je voudrais te dire que ce voyage que je fais avec toi, je l’ai voulu et choisi avec mon cœur et des entrailles. Je me sens tellement privilégiée que tu aies accepté de faire ce bout de chemin avec moi, en moi. Parce que c’est toute une aventure de partager mon petit corps pour que tu puisses y développer le tien. Mais entre toi et moi, nous savons toutes les deux que j’ai certainement hérité de la partie la plus facile… c’est juste que tes parents ne le réalisent pas encore!

À toi qui restera toujours ma petite grenouille, je dis merci pour toute l’énergie et la lumière que tu fais rayonner en moi et autour de moi. Je te souhaite une existence pleine et entière, cousue d’expériences de toutes sortes, de petits et grands bonheurs, de santé, et surtout, d’amour. Déjà, la fin de notre incroyable périple se profile à l’horizon. Si je sais à quel point tu seras aimée dans cette famille qui n’attend plus que toi pour être, c’est avec un petit pincement au cœur que je me séparerai de toi. Ta fougue et ton entraînement quotidien au kick-boxing me manqueront et laisseront un vide au creux de mon ventre, mais c’est avec une grand fierté et beaucoup reconnaissance que je me souviendrai de ton passage.

À vous, ses parents, je dis un immense merci. Merci pour la confiance, le support et le respect. Merci d’avoir cru en moi. Vous m’avez offert une chance unique de connaître les joies d’une autre grossesse, mais surtout, le bonheur de me laisser porter votre trésor. Vous avez toute mon admiration pour votre ténacité et c’est votre audace dans cette démarche si particulière, qui vous conduira jusqu’à cet enfant tant désiré. Que la vie vous soit bonne et belle!

Marie-Hélène

Votre courriel n'est jamais publié ou partagé. Les champs requis sont indiqués *

*

*