Je suis personne » C'est notre histoire à nous, nos pensées, notre vie.

Masthead header

Au-delà de l’uniforme

Je suis votre soeur, votre fille, votre voisine, votre amie, la cousine d’une connaissance. J’ai une vie comme la vôtre, remplie de joies et de déceptions. Je vis ma vie en faisant de mon mieux, tout comme vous. J’ai perdu un enfant, des proches, des amis, j’ai peur de la maladie, de mourir… J’ai vu mourir, vu la souffrance et tenté de soutenir de mon mieux. J’ai des soucis, comme vous. Je ris, je pleure, je respire, je suis humaine. Pourtant, vous me jugez, durement, tout le temps. Très peu d’entre vous me respectent.

Vous me détestez, m’attaquez, me jugez si sévèrement que ceux qui me lancent ces pierres ne sauraient en supporter eux-mêmes le poids. Vous me couvrez de reproches, me prêtez mille intentions malicieuses. C’est vrai qu’il est bien souvent plus simple de cracher sur les autres, malheureusement. Cependant, votre colère et le mépris que vous dirigez à mon égard ne fait que traduire le mal que vous avez à assumer vos choix. Je suis la conséquence à vos mauvaises décisions. Sans rancune ni vengeance personnelle.

Au-delà de l’uniforme, il y a une femme, une mère de famille. Je suis la fille de quelqu’un, la soeur de quelqu’un. Comment aimeriez-vous que l’on traite votre mère, votre fille, votre soeur? Le respect n’a malheureusement plus la même connotation aujourd’hui que lorsque j’étais plus jeune. Je n’aurais jamais manqué de respect à ma mère, mon père, mon voisin, mon professeur, et encore moins à un policier. Ça ne se faisait pas. Quiconque dépassait les limites était sévèrement puni, réprimandé. J’ai du mal à croire, du haut de mes 40 ans, que ce temps où le respect était de mise est devenu un lointain souvenir.

Malgré l’uniforme que je porte quotidiennement, malgré les inconvénients de mon travail, les insultes, les injures, les attaques, rien de ce que je fais n’est personnel. J’ai seulement le sens du devoir accompli. Celui d’avoir prêté serment de servir et protéger, avec intégrité et respect.

– Julie

Votre courriel n'est jamais publié ou partagé. Les champs requis sont indiqués *

*

*