Je suis personne » C'est notre histoire à nous, nos pensées, notre vie.

Masthead header

Tu es importante

Salut, je t’écris aujourd’hui car une personne comme toi, c’est précieux. Le sais-tu? Tu t’es peut-être sentie un peu mise de côté, mais je tiens à te dire que ce n’était ni volontaire ni prémédité. Tes parents ont vécu quelque chose que jamais on ne souhaite même penser. Je comprends, toute l’attention s’est dirigée vers l’autre être. Cet humain a qui il est arrivé l’impensable. Une tragédie, un bête accident de la vie qui n’était pas planifié. Parfois, il est nécessaire que maman s’absente de la maison car l’hôpital appelle en urgence. Alors du coup, tu te sens délaissée et tu as l’air songeur. Tu penses à la personne que tu étais et à la vie de famille harmonieuse que tu avais avant tout ça. Ta maman te manque et ton papa semble souvent ailleurs. Tu peux te sentir seule, peut-être même incomprise car ta peine à toi, on en tient plus ou moins compte. L’autre vit quelque chose de «pire» aux yeux de tous alors on te demande de prendre sur toi, d’être forte, de comprendre et d’attendre.

Je t’écris à toi car je veux te dire que ça peut arriver qu’on t’oublie un peu… Pas par exprès! Je sais ce n’est pas amusant à lire d’autant plus que je ne peux pas comprendre ce que tu vis car je suis justement l’autre, celle qui a été blessée. Je suis l’enfant de la famille qui a pris l’attention de tous et qui s’en ai voulu longtemps pour ça. Je trouve important de te dire que je ne l’ai pas cherché. Même qu’au contraire je suis celle qui voulait se fondre dans la masse jusqu’à ce qu’on ne remarque plus sa présence. Malheureusement, ce n’est pas comme ça que ça fonctionne! Je ne passe pas inaperçue. Parfois j’ai l’impression d’être une rockstar sans avoir la gloire et les sous qui viennent avec! Les gens me dévisagent comme si j’étais une extraterrestre, me posent des questions et ils osent même me lancer des commentaires très intrusifs comme s’ils me connaissaient depuis longtemps. Mais bref, aujourd’hui je te parle à toi, de toi.

La peine, la colère et même le rejet que tu peux ressentir suite à ce que tu as vécu, on appelle cela un dommage collatéral. Une belle expression nébuleuse pour expliquer le fait qu’un drame, ça n’arrive pas seulement à la victime principale! Tous les proches en sont atteints mais à différents niveaux. Alors ce que tu éprouves comme sentiments, je veux que tu saches que c’est tout à fait normal.

Elle est drôlement faite la vie. C’est souvent lorsqu’on vit des épreuves difficiles qu’on mature et qu’on finit par trouver le vrai bonheur et la paix intérieure. On apprécie d’avantage les bons et beaux moments car on sait que tout ce qu’on est, tout ce que nous possédons malgré nos plans de vie bien organisés, on sait que rien n’est acquis. On vit au jour le jour et heureusement, il y a tellement de belles choses à expérimenter. Je te souhaite, avec le temps, de grandir et de t’épanouir en incluant ce bagage riche en émotions et qu’ainsi tu trouves ta voie à toi.

P.S. Si tu savais comment tes parents parlent de toi, de ce que tu accompli et de qui tu es. Tu es importante.

Soleine

Votre courriel n'est jamais publié ou partagé. Les champs requis sont indiqués *

*

*