Je suis personne » C'est notre histoire à nous, nos pensées, notre vie.

Masthead header

Il n’est pas celui que vous croyez

On me dit souvent que je devrais reconnaître que mon conjoint est bon pour moi, qu’il me gâte. En fait, on me répète que je suis chanceuse de l’avoir dans ma vie et on me redit encore et encore les phrases suivantes auxquelles j’ai le goût de répondre ceci:

  • Il fait ton café le matin… pendant que je lui fais son petit déjeuner.
  • Il repasse tes vêtements… pendant que j’habille le petit.
  • Il prépare ta boîte à lunch… pendant que je sors le chien dehors.
  • Il s’occupe bien de ton enfant… et moi tout autant.
  • Il tond la pelouse et sort les déchets… et moi je fais le ménage de la maison, le lavage, la planification des repas, la vaisselle.
  • Il a un bon travail et il est responsable financièrement… mais lorsque c’est le temps pour moi de travailler sur un nouveau projet, je ne peux jamais faire de temps supplémentaire, car il n’aime pas que je rentre tard.
  • Il a beaucoup d’argent et beaucoup de placements… et il contrôle mon argent et mes dépenses, même si je fais un plus gros salaire que lui.
  • Il est beau et très sportif… et me dit que pour maigrir des cuisses, je devrais faire du vélo moi aussi.
  • Partout où il passe, les gens se retournent tellement il est séduisant… et ensuite se retournent vers moi pour me dire comment les gens le trouvent beau.
  • Il est un excellent oncle, fils, frère et beau-frère. Pour lui, la valeur de la famille est la plus importante… Mais quand c’est mon tour d’aller visiter ma famille, il a mal à la tête et il se sent malade alors, on n’y va pas. Si on va visiter ma mère, il reste dans son coin, ne parle pas et boude.
  • Il dégage une très belle énergie sexuelle… mais me force à faire l’amour et quand je dis non, il est distant avec moi.
  • Il a plein d’amis et sors souvent avec eux… mais moi, lorsque je veux aller souper avec une amie, je dois lui demander la permission. Et s’il accepte, c’est garanti que le soir de cette sortie, il va dormir sur le sofa.
  • Il m’encourage à faire du yoga, de la course et du sport… mais moi, tout ce que je veux, c’est dormir et me reposer. Car depuis 5 ans, notre fils se lève la nuit et c’est moi qui me lève pour le consoler. Pendant que lui, il dort.
  • Lors de ton congé de maternité, il travaillait de la maison pour avoir un œil sur vous… NON, il ne travaillait pas de la maison. Il faisait croire aux gens de notre entourage qu’il travaillait de la maison pour que je ne puisse pas avoir de visite et ainsi, contrôler les gens que je voyais.
  • Vous avez plein de beaux meubles et de beaux tableaux dans votre maison… Mais ce ne sont pas les miens, ce sont les siens. Car lorsque nous sommes déménagés ensemble, nous devions choisir SES choses, les miennes étant trop simples et démodées.
  • Quand son père était mourant, vous étiez tous ensemble à l’hôpital pour le veiller. C’est vraiment un bon fils et un bon père de famille… Mais moi, quand ma mère était mourante, j’étais seule à son chevet. Trop égoïste pour m’accompagner dans cette douloureuse épreuve, il me téléphonait aux deux minutes pour savoir à quelle heure je prévoyais rentrer.

Alors, vraiment, je devrais être reconnaissante n’est-ce pas? Sachez que l’image projetée n’est jamais vraiment celle que l’on voit… Je vous demande donc d’arrêter de regarder avec les yeux, mais de regarder avec le cœur et peut-être qu’ensuite, notre vision sur le monde sera meilleure.

Je suis personne

Votre courriel n'est jamais publié ou partagé. Les champs requis sont indiqués *

*

*