Je suis personne » C'est notre histoire à nous, nos pensées, notre vie.

Masthead header

Non mon cœur, il n’y a pas de méritas pour toi…

Aujourd’hui, c’est le gala des méritas dans la classe de mon gars [un petit bonhomme de 7 ans que nous avons adoptés par le programme famille d’accueil banque mixte], et je suis un peu triste. Je n’ai pas reçu d’invitation, c’est donc que mon grand ne recevra pas de méritas. Il m’a demandé si j’allais être là.

« Non mon cœur, je n’ai pas eu d’invitation » 🙁

J’ai vu dans sa face déconfite qu’il avait compris qu’il n’en aurait pas de méritas…

Ce, malgré que lui, pendant que ses amis grandissaient paisiblement et sainement dans le ventre de leur maman, il était aspergé de drogue et des pleurs de sa mère qui avait tout perdu lorsqu’elle avait appris être enceinte de lui.

Malgré que lui, sa naissance n’a pas été bercée de joie et d’allégresse en étant cajolé dans les bras aimant et sécurisant de sa mère, car la DPJ avait le mandat de le placer en famille d’accueil dès sa venue au monde.

Malgré que lui, durant les 2 premiers mois de sa vie, il se battait contre les symptômes de sevrage de drogue, des signes d’encéphalite, et qu’il a fait tout ça en gardant sa bonne humeur et son sourire angélique.

Malgré que lui, il doit faire beaucoup plus d’effort pour rester concentré à l’école et ne pas se laisser basculer dans un « flash-back de drogue » lorsque la classe est trop bruyante.

Sans compter que lui a perdu brutalement son « petit frère » il y a seulement 2 mois! [Pour tenter de résumer, nous avons eu un autre bébé fin 2017 en projet d’adoption, mais ça n’a pas tourné comme nous l’avions souhaité]. Et qu’il a été témoin de mes peines lorsque j’ai perdu mon meilleur ami en 2017 [suicide] et ma meilleure amie en 2016 [mort subite]. Disons que du haut de ses 7 ans, il a vécu et assisté à plus de drames que bien des adultes, et qu’à chaque fois il m’a impressionné par sa résilience, son indulgence et sa maturité.

Malgré tous ces bouleversements qu’il a subits, il a de super belles notes dans toutes les matières, un bon comportement, il est autonome, empathique, serviable… Pourtant, il aurait eu toutes les raisons du monde pour être un petit monstre turbulent, dérangeant, mauvais élève. Il y en a qui vire vilain garçon pour bien moins que ça!!!

Alors, aujourd’hui, j’ai une petite crotte sur mon « maman de cœur »! Ce n’est pas dramatique, ça fait partie de la vie d’apprendre que parfois c’est d’autres qui récoltent les honneurs. Néanmoins, j’aurais aimé que son rude parcours soit reconnu et récompensé à la hauteur des embûches qu’il a traversées. J’aurais aimé que l’école soit moins impersonnelle, plus apte à déceler ceux qui ont besoin d’une petite tape dans le dos.

Remarquez, j’aimerais que ce soit aussi le cas dans nos vies d’adultes… C’est difficile faire comprendre à ses enfants à quel point il est plus important de voir et souligner tout « l’extraordinaire » qu’il y a chez les gens qui nous entourent quand en société le message est; « au plus fort la poche ».

P.S. Pour compenser, ce matin j’ai glissé un « diplôme de l’école de la vie pour le petit gars le plus extraordinaire ». Ce n’est pas aussi officiel que de recevoir un méritas devant toute sa classe, et bon, c’est encore juste maman qui voit et souligne qu’il est extraordinaire, il va finir par penser que j’ai besoin de faire ajuster mes lunettes! Néanmoins, j’espère que ça lui fera plaisir quand même…

Mamanonyme

  • Josée Benoît - Tellement beau Maman! Tu es une super Maman et ton fils en sera reconnaissant toute sa vie.répondreannulé

Votre courriel n'est jamais publié ou partagé. Les champs requis sont indiqués *

*

*