Je suis personne » C'est notre histoire à nous, nos pensées, notre vie.

Masthead header

À toi, qui seras bientôt maman

Voilà neuf mois que cette belle aventure a débuté, et pourtant tu te souviens encore de ce jour 1 comme si c’était hier. De ce moment où t’as vu apparaître deux petites lignes roses sur un bâton de plastique. De ce sentiment d’euphorie qui a aussitôt rebondit sur les quatre murs de ta salle de bain en apprenant que ton souhait de devenir maman se concrétisait enfin. Cette journée, elle est gravée sur ton cœur comme un précieux cadeau de la vie puisque ce petit bébé vous l’espériez depuis un bon moment. Depuis probablement plus longtemps que bien des parents puisque sans vous demander votre avis, la route de la maternité vous avait fait prendre quelques détours. Cette vie de famille c’était ce que vous vouliez, y’avait pas de doute. Ça n’empêche pas que lorsque l’on apprend qu’on deviendra maman pour la première fois, on a quand même ce feeling de se lancer dans le vide sans trop savoir sur quelle planète on atterrira.

Pendant neuf mois tu as appris à connaitre ce petit escargot qui a choisit ton bedon pour en faire sa maison. Neuf mois à apprivoiser cette nouvelle réalité qui deviendrait la tienne. Neuf mois à espérer et rêver de cette vie de famille qui pourra enfin débuter. À imaginer à qui il ressemblera, à ce que ta vie deviendra. T’as eu beau te préparer en lisant de long en large l’incontournable « Mieux vivre avec son enfant », en naviguant sur différents forums de discussion destinés aux futures mamans, en jasant accouchement et allaitement avec tes copines qui étaient déjà passées par là, en visionnant sur le web des capsules prénatales (la version moderne des cours prénataux!)… mais malgré tout, il t’arrive de douter. De douter si tu seras à la hauteur de la parfaite maman que tu espères être pour ton enfant. Normal, on veut tellement donner le meilleur à notre enfant qu’on se place la barre très haut. Trop haut pour rien. Ne vise pas la perfection mon amie, elle n’existe pas et les enfants n’en veulent pas.

Au fil de ces 40 semaines, ton bébé a grandit et ton cœur s’est gonflé d’amour pour lui. Mais voilà que dans quelques jours ta petite brioche sera enfin prête à sortir du four. Déjà?!? Initialement le voyage te paraissait sans fin et pourtant le pilote t’annonce qu’il amorcera sa descente d’un instant à l’autre. Tu n’as donc d’autres choix que celui d’accepter que le sprint final est bel et bien commencé. Sache que nous sommes une belle gang d’excités autour de toi à avoir hâte de rencontrer ce petit trésor que tu portes précieusement depuis les neuf derniers mois, mais certainement pas autant que toi. C’est déjà la fin de ta grossesse, mon amie. Je sais que ta belle bébé-daine te manquera, mais dis-toi que quelque chose d’encore plus grand t’attend à la ligne d’arrivée. Dans quelques jours, il sera enfin dans vos bras et fera officiellement de toi: sa Maman. Devenir maman, quel beau cadeau de la vie, hein?

Ma belle amie, dans quelques jours ce sera la fin d’un chapitre et le début d’une très longue histoire d’amour. Je sais que l’accouchement t’angoisse et que tu imagines peut-être le pire. Que t’as beau te dire que d’autres femmes ont accouché avant toi, mais ça ne change pas le fait que la douleur te fait peur. Et tu as raison. Ce serait mentir que de te faire croire le contraire. Même si je suis déjà passée par là, je n’ai pas de recette ou de conseil magiques à te donner. Ce que j’ai envie de te dire par contre, c’est que cette naissance elle vous appartient. Ce sera la vôtre. Vis ce moment à ta façon, selon la saveur du moment. Ne tente pas d’être parfaite. Tu n’as personne à impressionner. Ne te fais pas de plans et tu ne pourras pas être déçue. Respecte-toi. Écoute ton corps et n’essaie pas de voguer à contre-courant, laisse-toi plutôt porter par la vague tout simplement. Cette croisière c’est la vôtre et que vous vous rendiez à destination en paquebot, en chaloupe ou à la nage… ça n’a aucune importance. Ce voyage sera inoubliable, puisque c’est celui d’une vie.

Devenir maman c’est vrai que c’est un peu épeurant. Y’a pas de manuel d’instruction d’accroché au bout du cordon. Mais tu sais quoi? On apprend. On se trompe parfois, mais à chaque fois on grandit un peu plus en tant que parent avec notre enfant. Fais-toi confiance. Tu as quelque chose de magique en toi. On appelle ça l’instinct maternel. Laisse-toi guider par cet amour infini et tu ne pourras pas te tromper.

Pour le reste, je te laisse le plaisir de découvrir la suite toute seule…

Mélanie

Votre courriel n'est jamais publié ou partagé. Les champs requis sont indiqués *

*

*